vendredi 24 mai 2013

Joyeux anniversaire mon amoureux ou Lettre aux frustrées

Il y a un an, mon amoureux a eu 30 ans (oui, je sais, c’est un mioche). Et comme je suis trop trop bien comme meuf, pour fêter ça, je lui avais offert 30 cadeaux. Oui, je sais, je déchire.

Pour être tout à fait honnête, je lui ai fait 28 cadeaux. Il y en a deux de la liste qui n’ont pas atteint leur destinaire. Le n°17 : un tatouage, parce que c’est rien qu’une chochotte qui s’est dégonflé.

Et le n°4, un article de blog entièrement consacré à sa merveilleuse personne. Parce que moi, je ne suis peut-être pas une chochotte, mais je suis une flemmasse. C’est pas bien.

Un an plus tard, donc, comme l’étudiante honteuse qui rend son devoir en retard en faisant des yeux de biche pour se faire pardonner, voici mon hommage mérité à l’homme qui me supporte chaque jour.

Je ne dis pas « mon mari » parce qu’il ne l’est pas.
Je ne dis pas « mon mec » parce que je n’ai pas 15 ans.
Je ne dis pas « mon compagnon parce que je n’en ai pas 60.
Je ne dis pas « mon zhom » parce que la vie n’est pas un forum doctissimo.
Je l’appelle « mon amoureux ». (Et parfois « abruti » quand il a mis une robe de la grande à la petite le matin, mais c’est toujours dit avec amour.)

D’abord, je voulais lui écrire des mots doux, puis je me suis dit qu’on ne fait pas ça comme ça, devant tout le monde.

Alors j’ai voulu écrire aux « frustréesdu monde entier » dont j’étais, dont je suis, pour toujours, encore un peu. Parce qu’il y a encore des jours où j’ai du mal à y croire.

À celles qui se trouvent trop moches, trop grosses, trop maigres ou trop niaises, à celles qui pensent que ça n’arrivera jamais, à celles qui n’y croient plus et à celles qui n’ont même pas envie d’essayer.

Ça viendra. Oui, je sais que ta mère te le dit tout le temps et que t’en as marre. Je sais qu’on dirait que ça n’existe pas.

Mais si, ça existe. Peut-être qu’il ne ressemblera pas à une pub Calvin Klein, peut-être que pour te supporter, il faudra qu’il soit lui aussi un peu cabossé. N’empêche que ça existe.

Un mec qui te trouve belle même au réveil avec la trace de l’oreiller sur la tronche, à l’heure où tu ne sais prononcer que « grrrrumbblr ».

Un mec qui te provoque des fous rires à faire pipi dans la culotte.

Un mec qui veut plein d’enfants qui te ressemblent, et qui raconte trop bien les histoires du soir.

Un mec qui ne voit pas de rapport de corrélation entre le fait de posséder une paire de couilles et celui de faire la vaisselle.

Un mec qui te prépare ta tasse de thé en ajoutant toujours de l’eau froide dedans parce que tu n’aimes pas quand c’est trop chaud.

Un mec qui te dit « tu es la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie » sans ressembler à un acteur de Plus belle la vie.

Un mec qui change les couches sans craindre que ça impacte sa virilité.

Un mec qui veut bien partir avec toi vivre loin, vivre ailleurs, même si ce n’est pas ce qu’il avait prévu.

Un mec qui a envie de toi même quand tu dors en vieux tee-shirt mais qui te fout la paix quand tu as « mal à la tête ».

Un mec qui connaît la posologie du Doliprane enfant par cœur.

Un mec qui te prépare des plateaux repas et te masse les pieds quand tu rentres du boulot épuisée.

Un mec qui a plein de rêves de gamins dans les yeux même quand il n’est plus un gamin.

Un mec qui emmène les enfants au parc le samedi après-midi pour que tu puisses rien foutre une heure sur le canapé.

Un mec qui te fait des cadeaux sans raison, parfois.

Un mec qui veut bien faire des câlins après une grosse engueulade bien crado.

Un mec qui n’en revient pas de la chance qu’il a de t’avoir, alors qu’en fait, il a rien compris, c’est l’inverse.

Bien sûr que si, ça existe, j’en ai trouvé un et je te jure que c’était pas gagné…

Et là, normalement, il est tout ému devant son ordi en train d’essayer de pas se faire repérer par son collègue de boulot. Gnark gnark.

(je crois qu’en fait, je lui ai quand même un peu dit des mots doux devant tout le monde, là… Oups.)

Oui, je veux bien partir là avec toi. Ou de l'autre côté, aussi, si tu veux.
Parlez de cet article à vos amis !


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. jolie déclaration! <3
    ici, j'ai pas les options "je te prépare le thé, je change les couches et je te fais des cadeaux", mais bon, je faisais partie de ses frustrées qui peut aussi dire maintenant que si, ça arrive, un jour! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Bon, je crois aussi que je l'ai !!!
    (ils sont bien ses modèles là !)

    RépondreSupprimer