vendredi 18 janvier 2013

Dis maman, comment on fait les bébés?

J'étais sûre d'être prête.

Depuis des années.

Je n'avais pas attendu d'avoir des enfants pour y réfléchir. J'en riais, même. Je me moquais intérieurement de ces parents qui angoissaient à l'idée de devoir répondre à leurs enfants. Je me félicitais d'être née à une époque différente de mes parents, mes grands-parents, qui devaient se débattre au milieu d'une mer de non-dits, de tabous et de métaphores hasardeuses (le coup des abeilles et des fleurs, j'ai quand même jamais compris le rapport.)

J'avais tout prévu.

Je n'anticiperai pas la question, histoire de ne pas traumatiser ma princesse avant l'heure, mais, en maman attentive et à l'écoute, je saurais décrypter les signes, comprendre que c'est le bon moment (l'épidémie de gros bidons autour de nous a quand même un peu vendu la mèche...)

Je dirai que papa et maman font un câlin "spécial papa-maman" (histoire qu'elle ne se mette pas à fantasmer qu'elle va tomber enceinte d'une famille de Polly pockets en tombant dans les bras de son amoureux, le Roméo des cours de récré,  4 ans et demi et des yeux de velours.)

Je préciserai bien que papa met une graine dans le ventre de maman, qui elle a déjà une graine, et que les deux graines se mélangent (parce que je ne suis pas fan de la version "papa met une graine et c'est tout" qui fait un peu passer maman pour un four géant où on met la brioche à cuire)

J'ai pris garde à mon ton, léger, anecdotique, pour qu'elle comprenne bien qu'il s'agissait d'un sujet parfaitement ordinaire, qu'il n'y avait aucun tabou, et qu'elle pourrait toujours parler de tout avec sa maman. Même quand elle aura 16 ans et qu'elle voudra aller dormir chez Roméo parce que ses parents ne sont pas là (oui, je sais prendre sur moi.)

Et c'est là qu'elle m'a dit : "Mais il passe par où, pour la mettre, la graine?"

Traitez-moi de naïve, mais je n'avais pas prévu ça.

J'ai beau être libérée, je n'ai pas su comment faire pour aborder le sujet zigounette-dans-le-pilou-pilou.

"Dis, ça te dirait de regarder un dessin animé en mangeant des gâteaux?"

Papa et Maman Playmobil sont allés acheter bébé Playmobil au magasin. Voilà voilà...

Je suis rien qu'une vieille coincée.
Parlez de cet article à vos amis !


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Haha!! On croit toujours être prête, on est persuadée que c'est simple de répondre à cette question et tout à coup, il faut regarder un gnome droit dans les yeux et lui parler zizi. Et un énorme moment de solitude s'empare de nos cordes vocales. Merde. Et si je le traumatise? Ou si au contraire je le rends niais?
    De mon côté, pour mon aîné, à ses 5 ans et demi j'ai été franche. Câlin, graine aussi. "Mais comment il met la graine?" Ben il la pousse avec son zizi. "Mais comment?" Tu sauras en temps voulu, de toutes les façons il faut être grand pour que le zizi sache pousser la graine. "Ha bon?" Allez chéri je te laisse j'ai poney, va te mettre au lit.
    :o)

    RépondreSupprimer
  2. Il était une fois la vie, les dessins animés. Un épisode est consacré à la thématique !
    sinon niveau éducation : n'essayez pas de répondre à toutes les questions des enfants, mais plutôt : " ta question est intéressante, d'après toi comment cela peut-il se passer?"
    je vous garantie, que l'enfant cherche des réponses, c'est un régal de les écouter !

    RépondreSupprimer